Comme un chaos

J'ai entendu la foudre, une rafale me glace
J'allume une alumette, novae contre ma paume
Simple et sans foi, je défie l'azur
de me donner une aube où rien ne meurt

Dictée des éléments : l'éclair renonce à me faire mourrir
Tant mieux, je vivrai jusqu'à la prochaine tempête
Saignant du plaisir du désastre
j'enfermerai en moi cet arc électrique du soupir


Comme un chaos, Les éditions les herbes rouges. Copyright Claude Paré et les Éditions les herbes rouges. Toute reproduction interdite sans autorisation.